Les séries de shoots sont un grand classique pour les basketteurs : les coachs demandent régulièrement d’effectuer des séries dans le but d’améliorer le pourcentage de réussite de leur équipe.

Mais es-tu sûr-e de progresser quand tu fais des séries ?

Est-ce que tu sais pourquoi tu en fais ?

Et le pire : est-ce que tu ‘ennuies de “juste shooter” pleins de fois d’affilé sans un vrai but ??

 

C’est pour répondre à ces questions et que tu progresses plus rapidement sur ton shoot (entre autres…) qu’on a voulu écrire cet article : nos conseils vont te permettre de rentabiliser les séries de shoots à fond, de manière hyper individualisée et efficace.

 On va donc te donner des idées concrètes à mettre en place dès ton prochain entrainement ! (et en plus, on t’a filé des petits BONUS de progression à la fin de l’article, donc je serai toi, je resterai jusqu’à la fin 😛 )

 Je sais tu as super hâte d’en savoir plus et je te comprends…

 Alors, FEU !! 

La base : fixer un objectif à tes séries de shoots

C’est la base si tu veux que tes séries de shoots imposées soient rentables !! (je dis “imposées” parce que je suppose que lorsque tu es tout-e seul-e, tu as clarifié tes objectifs avant de te lancer dans des séries endiablées… non ? sérieux ? Alors poursuit IMPERATIVEMENT ta lecture 😉 )
Répéter ton shoot sans y mettre du sens revient à peu près à se taper la tête contre un mur en attendant que le mur flanche….

Autant te dire que c’est voué à l’échec et on va t’expliquer pourquoi tout de suite !

LES 7 MEILLEURES RAISONS DE FIXER UN OBJECTIFS À TES SERIES DE SHOOTS

  • L’objectif te motivera : en bon compétiteur-trice que tu es, tu vas vouloir l’atteindre quoi qu’il arrive. 
  • Ça te permettra d’avoir un avis très concret sur ta performance et de te situer : « oui j’ai atteint l’objectif de mettre 8 paniers de suite » ou « non je n’ai pas réussi ». 
  • Tu vas développer de la confiance en toi parce qu’atteindre un objectif qu’on s’est fixé seul-e est toujours valorisant. Ton autonomie est précieuse. Et quand tu réussis à franchir une barrière, ne boudes pas cette réussite. Au contraire, félicite toi ! 
  • Tu vas entrainer ta volonté et ta persévérance parce que tu seras seul-e avec ton objectif et que si tu échoues, tu seras également seul-e à pouvoir te faire recommencer !
  • Ça te permettra de te voir évoluer ou stagner dans certains domaines. Si tu progresses, tu augmentes le niveau de l’objectif, si tu stagnes tu recommences en cherchant à t’améliorer.
  • Tu vas le retranscrire en match parce que le match demande de l’efficacité « qui compte » : il y a un objectif de résultat. En t’habituant a avoir un objectif en tête, tu seras plus à même en match de répondre présent-e dans les moment chauds.
  • Tu vas beaucoup plus t’amuser : ça, c’est une condition « sine qua non » pour nous. On joue au basket parce que c’est notre passion, et se challenger avec un objectif fait parti de la notion de plaisir. Certes, c’est un jeu où il faut gagner contre soi. Mais c’est un jeu quand même.

Ce que tu peux faire concrètement :

C’est en réalité assez facile d’optimiser tes séries,  à partir du moment où tu connais ton shoot et où tu sais ce que tu veux en faire…

Un-e joueur-euse qui doit modifier son tir n’aura pas besoin de se fixer les mêmes objectifs qu’un-e joueur-euse qui veut augmenter son pourcentage à trois points en sortie d’écran. Leurs séries et leurs objectifs de séries vont être différents. 

Moi, je fixe mes objectifs de séries en fonction de mes qualités propres, de mon rôle dans l‘équipe, du moment de l’entrainement, etc.

Et c’est très efficace pour progresser très spécifiquement et mesurer les avancées, moi j’adore ! 

Il existe énormément de sortes d’objectifs de série, du plus basique au plus fun, du plus spécifique au plus varié. C’est encore une fois à toi de voir ce qui te plait, ce qui te motive et t’anime, et quels résultats tu veux.

La clé est encore l’individualisation

Idées concrètes d’objectifs de séries de shoots 

Bon, on entre dans le vif du sujet…

Si tu as lu le début de notre article, tu dois maintenant te dire qu’on radote des trucs chelous et tu vas quitter notre site illico. Bon si c’est le cas, merci d’être passé et c’était génial de t’avoir comme lecteur-trice 🙂

Mais si tu te dis “tiens c’est pas bête de fixer un objectif quand je shoote…”, alors on avance ensemble vers ta progression !

Parce que  là, on va encore te donner des VRAIES pistes pour que tu puisses tester ce qui te plait et ce qui te fais progresser (ou pas) ! C’est une liste qu’on s’est créée à force de se demander pourquoi on faisait des séries de shoots. Il est donc nécessaire que tu te poses d’abord la question pour toi, avant de venir éventuellement piocher dans nos idées si elles te plaisent 🙂

 

Notre liste d’objectifs en exclu rien que pour toi (parce qu’on te kiff):

 

– objectif zen master
C’est un de mes préférés (car il est difficile pour moi…) :  il consiste à trouver du relâchement dans ton shoot en te basant sur les points forts de ta gestuelle. il est un peu plus difficile à mesurer, mais tu peux l’évaluer par tes sensations.

 

– objectif game time
Bon, le nom de l’objectif est parlant je pense… Tu te mets au plus proche de tes situations de shoots en match : ça demande bien sûr que tu connaisses ton jeu (pour savoir exactement où tu shootes en match, de quelle manière, etc.) mais c’est du kiff en barre !

 Attention, car c’est un exercice fatiguant : vois avec ton entraineur ou une de tes personnes ressource pour savoir quand faire ce genre de séries.

– objectif technique

 Tu as un “défaut” dans ton tir que tu essayes de corriger car il gène ta régularité ? Tu peux y consacrer tes séries de shoots. il est important dans ce cas d’être attentif-ive à CE détail et non au fait de louper ou marquer (dans un premier temps en tout cas).

 Et le mieux est d’avoir quelqu’un qui te regarde shooter pour te dire si oui ou non tu arrives à corriger ton geste.

– objectif de réussite

C’est le plus classique : il consiste à te fixer un objectif clair du nombre de panier marqué, du pourcentage de réussite ou encore de la plus longue série sans louper de panier.

 

 Dans cette liste, tu prends ce qui t’intéresse, tu remixes pour l’adapter à tes caractéristiques, tu testes des nouveaux trucs : fais toi plaisir, les possibilités sont quasi-infinies. 

Si tu n’arrives à te connaitre suffisamment pour pouvoir fixer tes propres objectifs, on t’invite à regarder le contenu de nos formations car elles pourront t’aider à y voir plus clair et à progresser plus rapidement…

 

notre bonus “parce-qu’on-sait-que-tu-vas-encore-plus-progresser”

Tu fais généralement des séries de shoots avec un coéquipier. Sauf si tu es comme les joueurs nba avec 3 rebondeurs par joueurs ? Si c’est le cas, KIFF BIEN !! Sinon, tu vas devoir également prendre les rebonds de ton-ta teammate. Ce qui peut paraitre comme un frein à ton envie de progresser au shoot.

Mais en fait NON ! Tu prends les rebonds de ton-ta pote (ou pas pote parfois ^^), mais vous pouvez vous entraider !  Je m’explique : 

Si tu bosses sur du spécifique : par exemple la position de ton pied droit pendant ton shoot. Rien ne t’empêche de le dire à ton-ta coéquipier-e et qu’il regarde la position de ton pied. Avoir un avis extérieur est toujours positif si tout est clair dans le but de la série. Et évidemment, tu feras pareil pour lui et vous avancerez plus rapidement et avec plus de clarté.

notre super bonus “parce-qu’on-kiff-que-tu-progresses-vite”

https://www.youtube.com/watch?v=mvJ1uIWPb48&t=18s

Toujours en se disant que tu n’as pas (encore) trois rebondeurs pour toi, et que du coup tu rebondes ton-ta coequipier-ière, que penses-tu de travailler ta qualité de rebond et ta qualité de passe EN MÊME TEMPS que ton shoot ??? Quel meilleur moment pourrais tu trouver pour travailler des attraper de balles à une main suivi d’une passe dans le dos ?? Optimisation de ton temps, again…

En bref…

Tu veux rentabiliser tes séries de shoots pour devenir le meilleur shooteur possible ?

Alors tu dois :

  • savoir pourquoi tu fais une série
  • Fixer des objectifs très précis et spécifiques à tes caractéristiques
  • Utiliser les deux petit plus pour rentabiliser au max ta série 

Avec ça, tu sais quoi faire avant, pendant et après tes séries.

Amuse toi bien, n’hésite pas à commenter si tu as envie de partager des choses ou poser des questions, on est la pour t’aider à y répondre ! 🙂 

 

Cet article t’a plu et tu as envie d’aller plus loin ?

Alors découvre notre Impulsion : “Booste ta confiance en 7 étapes” pour accélérer dès maintenant ta progression

Claire 🤹🏼‍♀️ & Mel 🤹🏻‍♀️