TOP 10 DES CONSEILS POUR CROSSER ET FAIRE TOMBER TON ADVERSAIRE

TOP 10 DES CONSEILS POUR CROSSER ET FAIRE TOMBER TON ADVERSAIRE

Le jour ou j’ai compris qu’il y avait une différence entre crosser et crosser ça a changé mon jeu !

Je m’explique…

Il ya une dizaine d’années on avait pas encore trop conscience, en France du moins, de l’importance du rythme et du footwork (placement des pieds) quand on crossait. Et encore moins chez les femmes.. Mais je ferai ma féministe un autre jour

Du coup jusqu’a mes 22 ans je travaillais mon dribble sur des circuits mais plutôt sur un rythme d’échauffement, avec de l’amplitude certe et des attitudes mais rien à voir avec ce qu’il se fait actuellement, notamment aux USA sur les skills individuels au niveau du cross.

Puis vers 23-24 ans je voyais les plus jeunes arriver dans le circuit pro avec de plus en plus d’aisance sur les cross. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à aller regarder chez elles. Et des informations à aller chercher en dehors de la France…

J’ai commencé à regarder ce qui se faisait aux USA notamment. J’ai écouté les conseils des coachs américains sur le dribble et j’ai expérimenté plein d’exercices différents pour trouver ce qui me convenait.

A travers mes recherches et expérimentations, j’ai compris que:

🔥 Le cross si tu ne le travailles pas à vitesse maximale à l’entraînement tu perds ton temps.

🔥 Si tu ne perds pas la balle 3 fois sur 10 c’est que t’es dans ton confort et que tu peux encore accélérer

🔥Le placement des pieds est aussi importants que la qualité du cross en elle-même

🔥Quand t’es à l’entraînement imagine toi ton adversaire et tente de le passer aussi près que possible pour pouvoir l’attaquer à la hanche pendant les matchs.

🔥L’importance de rester bas pour garder la vitesse

🔥Parfois juste relever son buste permets de créer de l’hésitation chez ton défenseur qui par mimétisme va se relever aussi et c’est à ce moment que tu vas pouvoir le passer.

🔥Après un cross, va tout droit et pose le moins d’appuis au sol

🔥 Si tu veux maitriser le ballon y’a pas de secret, tu dois avoir des routines de dextérité, courtes mais répétées minimum 3 fois par semaine.

🔥 Tous les exercices de dextérité ou d’aisance sont bons à effectuer puisqu’ils te permettent de ne faire qu’un avec le ballon, dans toutes les postions possibles (ce qui est très utile en match)

🔥 Pour te faire plaisir sur un cross et être efficace, il faut avoir bossé en explosivité et en réactivité pendant ta préparation physique

Si tu veux encore plus d’infos et de conseils sur ton basket tu peux t’inscrire à notre newsletter disponible ici  
🏀 https://www.basketball-impulsion.com

Et en échange de ton meilleur mail tu recevras en  🎁 de bienvenue les 2 premières vidéos de la formation en ligne Crosse comme un pro.

Stay tuned  🤙

Mel

 

 

 

Roger that !

Roger that !

(Petite référence dans le titre à mon joueur de tennis préféré, Roger Federer… j’ai pas pu m’empêcher 😝)

Dans cet article, tu vas découvrir tous les avantages à mettre une balle de tennis dans ton sac de sport, entre une paire de chaussettes qui puent et le vieux paquet de biscuits (pas n’importe quels biscuits hein ?)

 Bref, juste pour préciser : le top c’est d’utiliser une balle de tennis ET une balle de basket en même temps. si tu n’y arrives pas, c’est pas grave, vas-y progressivement avec des gammes hyper simples ! tu verras si tu fais ça régulièrement, les progrès vont arriver vite 😉 et si tu veux des idées d’exercices, on en a pleins dans nos formations ici 

 

 

TOP 4 DES RAISONS D’UTILISER UNE SIMPLE BALLE DE TENNIS POUR DEVENIR LE-LA CROSSEUR-EUSE de tes rêves

#1 Bosser ta dissociation 

Tu peux bosser sur la dissociation en utilisant 2 balles de formes, de tailles, de poids ou encore avec une qualité de rebond différente.

 Comme elles ont des caractéristiques différentes, tu vas devoir t’adapter constamment pour pouvoir maitriser les deux balles. 

La balle de tennis est plus petite, plus légère, et rebondie légèrement moins facilement qu’une balle de basket. 

C’est parfait parce que tu peux bosser en dribblant avec, en la lançant en l’air, bref tu peux faire tout ce que t’as envie ^^

#2 adapter les exos à ton niveau et évoluer dans ta progression

Pour compléter le premier point, la balle de tennis n’est pas LA balle la plus dure à contrôler pour les basketteurs-euses : elle s’attrape facilement par sa taille et son rebond ressemble à celui de la balle de basket. 

C’est donc un exercice que tu peux adapter à ton niveau : si tu débutes, tu feras des « chorégraphies » assez basiques, mais tu vas vite te rendre compte que tu peux quasi infiniment augmenter la difficulté quand tu sens que tu maitrises le « level 1 ».

#3 Let’s have some fun (traduction ici ^^)

J’avais presque envie de le mettre en premier argument… mais bon allez en troisième c’est bien aussi. 

LE FUUUUUN !!!!!! 

Oui parce que bon la dextérité en mode « gamme de pianiste » sur place, c’est utile, c’est la base, c’est ton socle. mais ça peut vite te paraitre chi….. euh, ennuyant. 

Et devine quoi ? Quand tu rajoutes un baballe différente (ici balle de tennis) et bah c’est carrément plus stimulant, difficile et fun. Et en plus comme on adore faire les clowns, on te file des exercices qui sont presque du jonglage. Oui oui, du jonglage. Ça te permet de bosser ton aisance avec le ballon en même temps que ta dextérité 😉

#4 Si Steph le fait, ça se tente…

Et le dernier argument (et pas des moindres) c’est que les meilleurs crosseurs et crosseuses du monde utilisent les balles de tennis en dextérité. Dans notre liste de media sociaux disponible dans nos formations, tu vas pouvoir t’en rendre compte. Si les meilleurs le font c’est que ça les aide à être les meilleurs, tu me suis ?? Alors bon, en t’inspirant des meilleurs, tu te doutes bien de ce qu’il va se passer… 🙂

#BONUS

Sais-tu que tu peux t’auto-masser l’aponévrose du pied (ce qu’il y a sous ton pied) avec une balle de tennis ? 

Il est fréquent que les basketteurs-euses aient toute la chaine postérieure tendue et te masser avec la balle de tennis en fin d’entrainement te permettra de relâcher le dessous de ton pied : BOOM  ! Comme ça, ta balle de tennis sent comme ta paire de chaussettes qui puent héhé !! (si tu veux en savoir plus sur les auto-massages, ça se passe ici !!)

allez petite conclusion avant de te laisser aller jouer avec une balle jaune et une balle orange : 

N’hésite pas à amener de nouvelles choses lorsque tu travailles, et spécialement lorsque tu travailles des gammes, des basics, des essentiels enfin bref, un truc qui à la base peut paraitre un peu répétitif.

La balle de tennis est un exemple qu’on aime bien mais il en existe pleins d’autres !! Sois créatif-ive, amuse toi et n’hésite pas à nous parler des tes idées dans les commentaires 🙂

 

Claire 🤹🏼‍♀️ et Mel 🤹🏻‍♀️