Comment battre ton défenseur avant d’avoir reçu le ballon ❓

Comment battre ton défenseur avant d’avoir reçu le ballon ❓

Le un contre un, c’est un peu la base pour les basketteurs et basketteuses de tous niveaux confondus.

Mais il se trouve que dans le jeu à 5 contre 5, on a tendance à croire que les 1 contre 1 commencent lorsqu’on reçoit la balle. 

Mais selon nous, pas du tout !!!!

Tu peux gagner la plupart de tes one/one avant d’avoir reçu le ballon et on va voir dans cet article comment tu peux t’y prendre pour être carrément plus efficace.

Si tu es prêt-e et dans de bonnes dispositions, tu peux battre ton défenseur et scorer en toute simplicité.

On va voir ensemble ce que tu peux faire pour impacter le jeu et scorer en touchant le minimum le ballon : comme ça ton efficacité va forcément augmenter.

Attention on ne te dit pas de ne pas vouloir le ballon, mais si tu peux marquer 5 points par match en plus sans monopoliser le ballon pour autant, c’est top !

voilà donc notre TOP 5 des conseils pour battre ton adversaire AVANT qu’il s’en rende compte : 

1 – connaitre tes forces

On t’en parle souvent : te connaitre est une des bases de tes performances sur le terrain. 

Si t’es un shooteur ou une shooteuse à trois points, c’est important que tu le gardes en tête. Comme ça, tu traineras plus souvent à 3 points que dans la raquette. 

À l’inverse si tu es plus grand-e et puissant-e que tes adversaires, ça va aussi aiguiller tes placements sur le terrain. 

Et du coup si tu es positionné-e en game le plus souvent dans tes zones de talent, tu vas pouvoir être plus efficace quand tu vas recevoir le ballon.

Si tu veux en savoir plus sur ton profil basket, tu peux définir ta carte d’identité unique dans notre impulsion « progresse en optimisant tes entrainements en 20 étapes »

2 – connaitre les forces et les faiblesse de ton adversaire 

Le but est là d’avoir juste un coup d’oeil sur ton adversaire. 

Si tu le connais, tu sais si il défend très proche ou plutôt tranquille, défenseur-euse flemmard-e qui attend dans la raquette (certain(e)s se reconnaitrons peut-être ^^). 

Ça te permet d’anticiper un peu plus ses réactions.

Si tu ne le connais pas du tout, tu peux juste t’appuyer sur ses caractéristiques physiques : plus grand-e ou plus petit-e que toi ? Plus costaud-e ou pas ? Et ensuite de voir après plusieurs aller retour sa façon de défendre sur toi.

Tu ne vas pas faire que t’adapter à ton adversaire : le premier focus à avoir reste sur tes qualités à toi. Mais avoir une ou deux infos sur son défenseur, ça peut aider à faire le bon choix balle en main 🏀

3 – Anticiper 

Grâce aux deux premiers points, tu vois un petit peu plus où tu veux emmener ton joueur ou ta joueuse à défendre, et comment tu vas pouvoir gagner ton 1 contre 1.

Si tu combines ça avec une bonne anticipation, il ou elle est foutu-e ! 

« he’s fucked » comme disent les ricains 

Qu’est ce que c’est une bonne anticipation ? 

C’est avoir un coup d’avance sur ton adversaire. 

Pour avoir ce coup d’avance, tu dois toujours être concerné par le jeu : jamais spectateur.

Même si tu es à l’opoosé du ballon, tu dois regarder ce qu’il se passe pour pouvoir être au bon endroit au bon moment par la suite.

Parce qu’une défense c’est à 5 et que du coup même si tu es a l’opposé du terrain, ce sera peut être a toi de sanctionner les rotations défensives !

Alors reste toujours focus sur le jeu et sur le moyen de battre ton adversaire direct ET la défense entière (oui c’est ambitieux mais c’est kiffant^^)

4 – Lire le jeu 

-Et ouais, tout simplement ! 

Par définition, au basket : LA DEFENSE PERD TOUJOURS.

Cet adage (oui oui je parle comme une vieille et c’est ok 🙂 ) ne marche que quand l’attaque répond intelligemment aux options défensives de l’adversaire. 

Les réponses aux options, ton coach doit te les expliquer (si tu veux avoir plus de précision, écris-nous ici !), et ensuite c’est toi sur le terrain qui doit lire ce que la défense fait et répondre correctement ET rapidement. 

Avant de recevoir le ballon, tu vas avoir un démarquage à faire : lis le démarquage ! Ne fais rien machinalement. Si tu peux prendre ton adversaire à contre pied et partir en back door (si tu sais pas ce que c’est demande nous ici !) fais-le ! Ça oblige la défense à être attentive à chaque fois que tu vas recevoir la balle et en plus ça te donne les paniers faciles le plus souvent à un contre 0 !

 

Si tu as un écran pour te démarquer, encore mieux ! Là tu peux t’éclater à « répondre » et jouer avec la défense : elle est obligée de prendre une option défensive, elle ne peut pas tout défendre. À toi de lire et de t’adapter pour avoir un shoot ou un décalage pour ton poseur d’écran. 

5 – être prêt-e à recevoir le ballon et à enchainer

Tu sais que Stephen curry tire plus rapidement que l’on cligne des yeux  ? 

Alors, certes, sa gestuelle est genre ultra fluide, mais il a aussi cette capacité à être prêt à tirer avant d’avoir reçu la balle (un peu comme Klay Thompson).

Il a les mains prêtes, le regard est souvent déjà sur le cercle alors que le défenseur n’a pas encore compris ce qu’il se passait ^^

Et toi ? 

Quand tu reçois le ballon, tu es toujours prêt-e a tirer ? 

Tu as les attitudes d’un shooteur ? 

Ou alors tu es prêt à directement driver (si tu as anticiper et bien lu la défense comme on a vu juste avant)

Ou bien t’es juste en train de chiller tranquille en attendant que ton ou ta pote te passe la balle ? ^^

un indice : si tu choisis la dernière option, c’est qu’il faut peut-être travailler tes attitudes à l’entrainement (tu peux t’aider de notre article sur tes séries de shoots pour améliorer tes attitudes) 

Voila pour les 5 conseils qu’on voulait te donner pour battre ton vis à vis tranquille avant même d’avoir recu le ballon !

Cette vidéo t’a plu et tu as envie d’aller plus loin ?

Alors découvre notre Impulsion : “Booste ta confiance en 7 étapes” pour accélérer dès maintenant ta progression

Claire 🤹🏼‍♀️ & Mel 🤹🏻‍♀️